cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1992 : la lettre de juillet

La transmission de la connaissance

La transmission de la Connaissance
"La solitude est depuis toujours le moyen
connu pour donner accès à l'inconscient,
porteur de toutes nos potentialités".
 
C.G. Jung

Terrassée, broyée, Mathilde croyait avoir déjà tout donné : c'était broutille. A 36 ans, on lui arrache ses biens, sa chair, l'homme qu'elle aime. La voilà écorchée vive, tel Saint-Barthélemy ; vulnérable à la moindre poussière. Elle croyait suivre une voie "spirituelle", elle se retrouve suppliciée ; on lui parlait d'amour et de miel : la voilà entre les mains d'un bourreau qui la torture. Elle croyait marcher vers la Connaissance !... Mais transformer notre matière, notre corps en esprit, exige d'abord de nous que nous soyons incarnés dans ce corps. En réalité, elle ne se connaissait pas elle-même, et ne pouvait donc qu'attirer l'épreuve. Le progrès suit l'erreur. Innocente, elle est massacrée, comme tant d'autres, chaque jour. Elle se croyait "sage" et "ne l'était qu'à ses yeux" (St. Paul). C'est pourquoi Dame Alchimie la fait sombrer (provisoirement) dans la folie ; porteuse d'un feu excessif, sa "nef" sombre.

Voici le rêve qui lui évita l'hôpital : "Je suis sur une nef, et vois, entre deux eaux, sur le dos, une femme noyée. Son corps est vert ; une sorte de cape lui fait comme deux ailes de papillon vert pâle ... Je tiens un bébé que je dois changer, car il est mouillé ; mais je lui mets des couches en soie, ce que je trouve tout naturel".

L'interprétation est-elle nécessaire ? Le double de Mathilde, noyé, mais tourné vers le ciel, est vert, couleur de la nature verdoyante (El-Khidr, le Mercure, le transformant, le temps qu'"on ne peut tenir entre les doigts"). Son corps est protégé par la cape, symbole de courage chevaleresque et de chaleur. Le papillon (=la psyché) est clair, amorce de renouveau, d'albedo.

Le bébé, c'est elle-même, rajeunie, devant une vie nouvelle, avec une fonction sentiment (eau) asséchée, qui lui évitera de se noyer. La soie des couches forme une conciliation de contraires entre le "Fond", le Soi et l'être, et le "fondement". L'indispensable solitude (solum= le sol, et sol = le soleil) l'aidera à RELIER la terre au ciel.

Rolande Biès

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Marie-Louise von Franz
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page