cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    Contributions    Séminaires    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1992 : la lettre d'avril

"Voir un monde dans un grain de sable
Et un ciel dans une fleur sauvage,
Tenir l'Infini dans la paume de la main
Et l'Eternité dans une heure".
William Blake (Augures d'Innocences ).

En ces temps de Pâques, le passage (peçah) de la mort à la vie, ne peut se concevoir sans la question du passage de la vie à la mort. Comment va-t-on passer ? par quelle porte ?

L'ultime rêve de Georges nous offre un début de certitude quant à une éventuelle vie posthume. Le sida, dans son environnement d'horreur, l'obligeait à la question permanente : "Comment va ton passé ?" Il lui fallait accepter l'inacceptable.

Voici ce rêve : "Je suis dans un lit d'un hôpital d'Hitler. Ce lit est ainsi fait qu'il a un toit pivotant Les autres ont démonté le leur. Un jour, on décide de se grimer. Et tout d'un coup, a lieu une grande fête. Comme je suis le seul à avoir un lit, la fête défile devant moi. Des clowns remplissent le lit de confettis rouges et blancs".

Interprétation : Le père (le soleil) de Georges était absent depuis toujours, ce qui développa cet "humide" (un excès de maternel) qui fait que les graines ont tant de difficultés à germer. La délinquance est un des fruits vénéneux du matriarcat quand manque le père.

Victime de l'ombre d'une mère presque parfaite, Georges était justement devenu délinquant ; et maintenant, le sida le torturait, d'où sa projection sur Hitler, monstre porteur de l'ombre collective.

Le toit - autrement dit, le "ciel" de lit - protège des influences négatives imprévisibles. Pivotant, il fait du lit un centre unique, (puisque les autres ont démonté le leur), signant certes l'isolement, mais aussi conférant une grandeur L'humour emplit alors le coeur qui se cache sous le masque des clowns. La fête de la vie peut commencer en hommage au courage du solitaire qui porte la souffrance du monde. Et, - geste capital - les clowns dérisoires, jouant le rire et la gaîté, jettent sur le lit des confettis. Poussières d'avenir. Symboles de totalité. Rouges du sang de la vie, blancs de la couleur de l'aurore, de l'heure d'or (Hora aurea), celle de la Résurrection.

Rolande Biès

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Ressources jungiennes
Contributions
Séminaires de formation
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page