cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    Contributions    Séminaires    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1990 : la lettre de novembre

Thérèse reçoit ce rêve : "Je dois baliser un terrain d'herbe verte car j'attends, seule, un avion. J'ignore qui (ou quoi) est transporté, mais je sais qu'il vient du ciel. Alors j'étends, en rond, des chemises d'hommes, les bras en croix ; elles sont blanches, propres mais non repassées. J'en ai une énorme quantité, ce qui me rassure, car, ainsi, l'aire d'atterrissage formera un cercle immense. Je fais mon travail vite et dans un état de vraie béatitude".

Interprétation : La chemise est un vêtement intime, et sa blancheur, si elle est idéale, est aussi prise de conscience pour la femme dont le prénom débute par Thé, comme théos, "dieu", théocratie, "gouvernement par le divin". Si la chemise n'est pas repassée, c'est qu'elle est simplement lavée : pardonnée. La disposition en croix prouve une recherche du centre, de la fleur d'or ; et comme le cercle est immense, on peut dire qu'ici, le centre est atteint et que sa circonférence n'est nulle part.

La femme est en attente, parce qu'elle est terre, stabilité ; d'ailleurs Ther-est le début du prénom. L'attente est son état ; la tente du temps la protège. L'avion va se poser sur l'herbe : symbole de vie éternelle puisque rien de l'empêche de repousser ; elle est verte : de la couleur de la nature. On dit en outre que, là où se trouve un alchimiste, le ciel descend sur la terre.

L'animus est représenté par des chemises d'hommes : Thérèse est donc en conjonction avec lui. Elle transporte un vêtement masculin ; et l'Alchimie évoque la "femme entourée par l'homme", comme "l'homme est entouré par la femme".

Seule sur le terrain, elle ignore qui elle attend, comme la mère attend un enfant, cet inconnu à qui elle offrira la vie. Il descendra du ciel : il s'agit donc de l'enfant divin(1). Cet être nouveau correspond à sa deuxième naissance, qui la rendra créatrice non d'un enfant de chair mais d'un enfant de l'esprit ; ne dit-on pas que l'alchimiste est un artiste ? Quant à être dans la béatitude, n'est-ce pas naturel lorsqu'on est doux(2) ? A nous d'être assez vigilants pour accueillir le trésor qui est en nous.

Rolande Biès

(1) "Le Royaume est semblable à un enfant" ; et il est "à l'intérieur de vous".
(2) Voir la seconde Béatitude.

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Ressources jungiennes
Contributions
Séminaires de formation
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page