cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    Contributions    Séminaires    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1988 : la lettre d'octobre

Après avoir franchi la troisième Porte, celle de la SÉPARATION du vrai du faux, celle qui incite à prendre le temps de faire grandement les petites choses de peur de faire petitement les grandes, et la quatrième, celle de la CONJONCTION, où tout est relié, non rejeté, parce que tout s'écoule de la source unique, nous voici devant la Cinquième Porte : celle de la PUTRÉFACTION, ce moment privilégié de l'ensoleillante épreuve apportant le déséquilibre qui construit un nouvel équilibre, l'échec qui obligera à un changement de point de vue sur nous-mêmes. Cependant, cette porte reste fermée, déguisée, cachée, camouflant le sanctuaire, porte que jamais l'imposteur, l'avide et le présomptueux ne seront capables d'ouvrir. Nous connaissons tous ces résistances, ces systèmes de fermeture, ces combinaisons multiformes que présente notre coffre secret. Elle est très basse, cette porte : elle doit l'être, non seulement pour l'humilité qu'elle exige, mais parce que difficile est le passage entre profane et sacré. L'excès, quel qu'il soit, est son ennemi. Le tempérament se tempère avec le temps.

La Sixième Porte est celle de la CONGÉLATION, cet état, rare, où l'esprit ne s'envole plus du corps, où le phantasme n'emporte plus l'énergie ailleurs. L'air du phantasme est alors fixé ; il se lit "aire" et devient surface, extension de l'espace, plus spécialement, position en croix qui en est la maîtrise. Ce symbole, plus que tout autre, parce qu'il recouvre la totalité, inclut l'inconscient ; il exerce, par suite, une emprise sur chacun de nous.

Notre matière (cette poudre impalpable des anges puisqu'elle vient des étoiles) est la Pierre philosophale : c'est, dans le plus petit fragment de matière qui soit, la plus grande quantité d'esprit. La beauté est esprit. Ornons notre vie de beauté ! Que celle-ci devienne hommage d'adultes : la porte étroite permet à notre conscience de réaliser que nous sommes plus qu'un minéral, un végétal, un animal, ces trois principes qui manifestent le monde. Elle est donc aussi une porte immense, une PORTE COCHERE (le mot commence par COC = coq = éveil). On passe sous un arc, lequel comporte la notion de tension. La tension permet la naissance d'un troisième terme donnant accès aux merveilles réservées à l'investigateur libre de tout préjugé "scientifique". Là est la VRAIE SCIENCE : celle de l'intérieur.

Intérieurement vôtre,
Rolande Biès

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Séminaires


Découverte de son intériorité

Dialoguer avec votre inconscient
- Près de Pau :
  15 au 18 juillet 2019

Que disent nos rêves ?
- Près de Pau :
  19 et 20 octobre 2019

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Ressources jungiennes
Contributions
Séminaires
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page