cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

Le langage est structuré comme l'inconscient

Jean-Claude Jugon démontre que le langage est structuré comme l’inconscient, car il lui est antérieur. Il nous invite à renverser l’aphorisme de Jacques Lacan "l'inconscient est structuré comme un langage".

Voici quelques extraits de son étude :

Avancées des neurosciences

"Si les neurosciences ont fait d’importantes avancées sur la connaissance de l’encéphale, il est douteux au final qu’elles puissent y circonscrire cette petite voix de l’ange, porte-parole de l’instinct religieux et de la foi incarnée, qui dans toutes les cultures se sont révélés en secret au coeur humain pour manifester à travers des symboles numineux son aspiration à la spiritualité." (P 7)

Télécharger l'étude complète au format pdf (33 pages)

"Au regard du rôle du rêve dans le psychisme selon Freud (gardien du sommeil, maquillage dû à la censure, réalisation du désir), son analyse du phénomène onirique est aujourd’hui par malheur devenue globalement obsolète car démentie par les avancées des neurophysiologistes.

C’est hélas une des dures leçons de la science que d’invalider nos certitudes. On sait ainsi que les mammifères et les oiseaux « rêvent » aussi, sans parler du fœtus en fin de gestation qui présente un sommeil agité équivalent au sommeil paradoxal de l’adulte." (P 14)

L'inconscient est plus vaste que le conscient

"Si l’inconscient n’a pas le même pouvoir discriminant que le conscient, il est en revanche plus vaste et, de toute évidence, il le précède de loin dans l’épigénèse de l’appareil psychique. On doit donc s’attendre à trouver une réduplication de sa structure bipolaire dans l’instance du conscient, notamment via le langage et la fonction de pensée, faculté spécifiquement humaine." (P 16)

Le calembour

"Le calembour [...] porte non sur la polysémie du mot en tant que tel mais sur une vraie homonymie entre deux mots. Dans la polysémie, un même signifiant a plusieurs significations ou bien une même idée est rendue par plusieurs signifiants.

Ainsi, la pompe est un appareil destiné à déplacer un liquide grâce à un mouvement alternatif vertical. Mais, dans le français populaire, c’est aussi une chaussure car la marche reproduit un mouvement identique, facilitant aisément une association d’idées par déplacement sémantique. [...]

Le calembour peut aussi porter sur la décomposition d’un mot en ses phonèmes pour dégager à partir d’eux d’autres mots afin de donner au premier un tout autre sens. On sait le parti et l’abus que Lacan en a tiré. Ex : le père-sévère, les non-dupes-errent, etc. Ce procédé, fréquent dans les rêves, offre la possibilité d’une résurgence du sens derrière l’encodage métonymique.

La paire d’yeux peut ainsi devenir le Père-Dieu, Sylvie s’il vit et Dominique d’homme inique. Tout cela n’est pas nouveau. Il s’agit de la langue des oiseaux qui selon divers procédés joue sur les sons, les lettres et le sens pour énoncer un discours herméneutique à la manière du rêve. Cela rejoint l’aspect paradoxal et polysémique du symbole. Les oiseaux sont les messagers des dieux par leur façon de voler et leurs cris. Les troubadours, alchimistes ou cabalistes ont encodé leur message en les condensant par cryptage pour qu’on les décode métaphoriquement." (P 18)

Le langage est structuré comme l'inconscient

"L'essor du vivant nous invite à poser l’antériorité de l’inconscient sur le conscient. Dans le règne animal, il existe déjà des stratégies communicationnelles (encodage/décodage), cognitives et sociales, qui révèlent les capacités de l’encéphale à sémantiser et syntaxiser pour délivrer un message, en particulier chez les mammifères, classe à laquelle l’homme appartient. [...]

Les mammifères évolués, les singes surtout, possèdent cette intelligence car ils sont pourvus d’affects leur donnant une compréhension des choses par le sentiment. Le chimpanzé, proche cousin de l’homme, est un primate qui a ainsi de réelles capacités de compréhension dans les opérations simples d’encodage et de décodage d’un message quand l’affectivité est sollicitée.

Certes, le chimpanzé n’a pas accès à la voix intérieure, à l’endophasie, mais il est très capable néanmoins d’une activité endopsychique qui ne relève pas que de l’instinct.

Alors, est-ce qu’il n’existe pas chez nos frères les animaux une faculté de représentation, une certaine capacité à associer des images, à tisser des liens de sens, même fragmentaires, entre un perçu immédiat et un vécu subjectif ? Sont-ils totalement dépourvus d’inconscient à cause de la barrière du langage ? Ne savent-ils pas communiquer dans leur propre culture naturelle, même s’il existe une barrière génétique qui les frustre du langage articulé propre à l’humain ?

Même si le langage et la pensée sont des néoformations récentes dans l’évolution de la psyché humaine, il est clair que l’encéphalisation de leurs capacités existe déjà dans le règne animal. Elles dépendent en fait de la structure double de l’inconscient, bipolarisée comme le cerveau.

Il s’ensuit que l’inconscient n’est pas structuré comme un langage mais que le langage est structuré comme l’inconscient, car il lui est antérieur. Il faut renverser l’aphorisme de Lacan." (P 22) 

Les rêves selon S. Freud et C.G. Jung

"Pour Freud, ce sont les restes diurnes ou événements récents qui forment la matière première du rêve. Aussi n’y voit-on presque jamais de grands symboles à l’oeuvre. Il faut le décrypter pour trouver un sens sexuel caché par le travail du rêve via la condensation et le déplacement. Cette optique est entièrement causaliste, tournée vers le passé, ce qui ne l’invalide nullement.

Jung adhère en gros à cette vision compensatoire et causaliste qui veut rééquilibrer au présent les désirs insatisfaits du moi conscient. Mais il ajoute aussi au rêve une fonction anticipatrice et finaliste, tournée vers l’avenir. Aiguillonné par l’intuition, le rêve veut dépasser les strictes conditions du présent et du passé pour anticiper le devenir du sujet, si jamais il le comprend…

Jung dit ainsi : «Distinguons la fonction prospective du songe de sa fonction compensatrice. [Celle ci] représente une autorégulation de l’organisme psychique. La fonction prospective, au contraire, se présente sous la forme d’une anticipation de l’activité consciente future ; elle évoque une ébauche préparatoire, une esquisse à grandes lignes, un projet de plan exécutoire. Son contenu symbolique renferme, à l’occasion, la solution d’un conflit. » (L'homme à la découverte de son âme p. 213)." (P 26)

Télécharger les essais de tropologie - Jean-Claude JUGON Juin 2019
(33 pages au format pdf)

Vous pouvez laisser un message à l'auteur à partir du formulaire contact.

Jean-Claude Jugon

Jean-Claude Jugon est psychologue clinicien et docteur en  psychologie. Il a vécu au Japon plus de vingt ans. Ses travaux le conduisent, selon la vision junguienne de la psyché humaine, à étudier les ressorts psychologiques profonds qui animent les Japonais mais également d'autres peuples d'orient (Chine ...).

Lire les articles :

Les quatre lacunes du MBTI

Sens et structure fondent la psyché collective humaine

De l’isomorphisme matière-psyché

De l'Atemporalité à l'Intemporalité

De l’énantiodromie dans la psychose bipolaire (PMD)

Le langage est structuré comme l'inconscient

Comment fonctionne la psyché selon la psychologie de C.G. Jung (pdf, 13 pages)

Le dialogue du sentiment et de la pensée dans l'âme japonaise (pdf, 70 pages)

Il est l'auteur des ouvrages suivants :

L'âme japonaise

Phobies sociales au Japon : timidité et angoisse de l'autre

Petite enfance et maternité au Japon

Il présente 2 ouvrages d'Émile Rogé :

Autisme et schizophrénie, quand tu nous détiens…

Psychiatrie jungienne

Séminaires


Découverte de son intériorité

Harcèlement et relation d'emprise : comment s'en libérer ?
- Près de Pau :
  14 et 15 décembre 2019

Psychologie des profondeurs découverte de son intériorité
- Près de Pau :
  25 et 26 janvier 2020

Psychologie des profondeurs : que disent nos rêves ?
- Près de Niort et Poitiers
  15 et 16 février 2020

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Marie-Louise von Franz
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page