Rechercher sur cgjung.net Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

Espace Francophone Jungien menu

La persona et les réseaux sociaux

Les vrais et les faux profils se côtoient allègrement sur les réseaux sociaux ! La persona facilite et permet les échanges avec l’extérieur. Elle joue un rôle de premier plan.

Masque, licence CC by Guy Fawkes Mask

Pour utiliser les réseaux sociaux, il suffit la plupart du temps, de disposer d’une adresse mail et d’y associer un mot de passe pour ouvrir un compte, sans autre vérification. Certaines personnes en ouvrent plusieurs … sans compter les usines à trolls qui génèrent des interactions à partir de multiples faux profils.

Autant de personnes qui agissent, humains ou robots, partiellement ou totalement masqués, revêtant à l’envi de multiples habits et maquillages. C’est ce que Jung appelle la persona.

La persona décrite par C.G. Jung

Tout au long de son œuvre, Jung décrit l’archétype de la persona, terme lié au masque que portaient les acteurs dans l’antiquité. Il indique :

« La persona est un ensemble compliqué de relations entre la conscience individuelle et la société […] une espèce de masque que l’individu revêt ou dans lequel il se glisse ou qui, même à son insu, le saisit et s’empare de lui […] il vise d’une part à créer une certaine impression sur les autres, et d’autre part à cacher, dissimuler, camoufler, la nature vraie de l’individu. »
Dialectique du Moi et de l’inconscient, p 153

La persona est nécessaire, elle protège l’individu dans ses interactions avec le monde extérieur et les facilite.

Chacun dispose d’une persona, y compris ceux qui disent ne pas en avoir. A leur insu ils affichent la persona de ceux qui n’en ont pas ! Et de surcroit ils exposent leur vie privée en toute naïveté, sans mesurer les conséquences que cela peut avoir.

Les vrais profils

Les personnes qui affichent leur profil sur des sites de réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Vimeo, se présentent sous leurs meilleurs atours. Leur intérêt est de multiplier les contacts avec d’autres personnes dans un cadre professionnel et indirectement de proposer leurs services … où trouver un nouvel employeur.

Dans ce cas la persona joue pleinement son rôle. Peu de place dans ce type de réseau pour de faux profils, bien que la tentation soit grande d’embellir ses performances en affichant une liste dithyrambique de diplômes et de réalisations.

Les faux profils

Ils sont légion ! Ils trouvent plus facilement leur place dans les réseaux sociaux de grande taille, tels que Facebook ou Twitter. Ils s’immiscent dans les échanges et les perturbent. Leur avatar (photo), leur pseudo, en disent long sur l’image qu’ils veulent donner.

S’il est plus facile de démasquer les imposteurs dans la vie de tous les jours,  sur internet c’est bien plus difficile. Un petit nombre d’entre eux sont passés maîtres dans ce jeu, à partir d’un faux « je » qu’ils affichent fièrement. Se pensant à l’abri, ils oublient trop souvent qu’ils sont facilement identifiables, en premier lieu par les sites ou plateformes sur lesquels ils s’expriment.

Les réseaux sociaux bénéficient au premier chef de ces profils et les combattent avec peu de conviction, car ils génèrent beaucoup d’interactions, pierre angulaire de leur fonctionnement et source première de leurs profits.

En dehors des réseaux sociaux

Les premiers échanges sur internet, au niveau des groupes, ont été basés sur l’utilisation de la messagerie. Des groupes d’abonnés interagissent en répondant tout simplement à un mail (mailing list), autour d’un sujet de discussion commun.

Étape intermédiaire avant l’arrivée des réseaux sociaux, les forums offrent l’avantage de centraliser les échanges autour de thèmes comprenant de multiples points d’entrée. Puis la notion d’échange s’est étendue aux commentaires associés aux articles de presse et blogs personnels.

Les faux profils et les personnes dotées d’une persona rigide et affirmée rendent bien difficile l’administration des plateformes. Les échanges à caractère plus technique, où la subjectivité joue un rôle mineur, sont beaucoup moins menacés que ceux où l’humain est au centre  des conversations. Les quelques forums jungiens n’échappent pas à cette règle, certains ont été contraints de cesser toute activité.

L’identification à la persona

C’est alors qu’il est tentant de s’identifier à la persona et de l’incarner pleinement. Mais c’est prendre le risque d’être victime de manipulations insidieuses qui s’immiscent par les plus petits interstices, et qui sont issues de l’inconscient. Jung nous dit :

« Qui s’identifie inconditionnellement à son attitude externe est irrémédiablement livré aux processus internes, autrement dit, le cas échéant, il sera nécessairement forcé de contrecarrer son rôle. »
Types psychologiques, p 411

Il n’est pas rare dans les échanges internet de voir une personne, sous un vrai ou un faux profil, sortir de ses gonds et envenimer les échanges. Une remarque acerbe de l’un des utilisateurs suffit à déclencher le processus. La personne touchée riposte immédiatement, son armure est percée.

Certains en ont fait leur spécialité, se mettant indirectement en valeur en initiant des fils de discussion polémiques ou en perturbant des échanges féconds.

L’importance de la persona

Élie Humbert (1925-1990), analyste jungien de premier plan, souligne l’importance de la persona dans son livre « Jung » :

« … l’analyse du faux-semblant, de la tricherie avec soi-même, de l’identification au rôle social, doit être située dans la perspective de la communication. Celle-ci a besoin d’un intermédiaire, car il n’y a pas de communication pure.

Sans masque, on régresse dans une participation archaïque ou on doit s’isoler et se cacher. La prise de conscience de la persona ne s’arrête donc pas à la dénonciation d’un faux, elle a aussi la charge de l’insertion du sujet dans le réseau social de communication. » p 58

Gardons à l’esprit qu’une bonne partie des échanges sont de qualité et très constructifs. Il convient également de saluer le travail des personnes chargées de modérer les commentaires.

Jean-Pierre ROBERT – Avril 2020


Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page