cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    Contributions    Séminaires    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1993 : la lettre de septembre

La résurrection du ChristLa onzième image représente la Résurrection du Christ. Avec le retour de l'esprit comme "Esprit Saint", avec le retour de l'âme comme "Reine du Ciel", l'être mort à soi-même re-naît sous sa forme dernière comme corps incorruptible et glorifié. Il ne restera plus qu'à rendre hommage au corps ordinaire, porteur de l'âme dans la douzième et dernière image.

Ici nous voyons dans la main gauche, le grand bâton, symbole de la foudre, l'attribut de Zeus, le vajra oriental, emblème de souveraineté, de victoire de la Lumière sur les ténèbres de l'inconscient, de la Connaissance sur les illusions. C'est la Sagesse dans sa force. C'est le symbole de la Vérité indestructible, l'Eveil.

Le petit doigt soulevé de la main gauche dit qu'il est nécessaire de laisser un peu de liberté dans l'étreinte de la Sagesse, de laisser "respirer le diable" : - l'erreur salvatrice nous rendra humble ; ne pas être trop méchant avec soi-même ! Les doigts de la main droite dessinent la trinité du Mercure chthonien intégré dans la main du conscient.

Les quatre éléments représentés sont ici intégrés : après le feu (l'énergie qui préside à la sortie du tombeau), l'air dans le manteau qui flotte et le drapeau soulevé : l'air du bas et du haut ; l'eau (l'inconscient) abandonnée dans le tombeau ; la terre, sous le pied gauche, avec les instincts que l'on retrouve dans la nudité des pieds et des jambes.

De l'or spirituel, dont l'être accompli est le sanctuaire, descend une pluie d'or, rassemblée dans l'auréole, qui se réalise dans la vie concrète sous de multiples formes. Les contes de fées disent qu'il sort de la bouche de cet être des pierres précieuses : il devient capable, par l'action non agissante, qui est le fruit de sa présence, d'exercer autour de lui des influences, des transformations aussi radicales que silencieuses. C'est le pouvoir de la "multiplication" de la pierre philosophale : l'or potable ; la Sagesse que l'on a bue et que l'on donne à boire aux autres Sa stabilité centrale et intemporelle, invisible et souverainement opérante, concerne la région la plus profonde des êtres soumis à son rayonnement, pour y éveiller la même lumière à la mesure de la capacité de chacun.

Rolande Biès

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Ressources jungiennes
Contributions
Séminaires de formation
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page