cgjung.net Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact
Ecrits sur Jung
Ariane Callot       Recherches sur Jung       Ecrits sur Jung       Poésie Ariaga

Espace Francophone Jungien menu

Ecrits sur Jung
Ariane Callot
Recherches sur Jung
Ecrits sur Jung
Poésie Ariaga

Ariaga

Ariane Callot

(Ariaga) est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

 

Elle est l’auteur du blog le Laboratoire du Rêve et de l’Alchimie spirituelle. Sur le présent site elle publie des extraits revus de la thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Anima et animus

L’anima est une personnification des tendances féminines de l’homme et l’animus une personnification des tendances masculines de la femme.

Anima et animus

L’anima personnalise les tendances féminines de la psyché chez l’homme.

L’animus personnalise les tendances masculines de la psyché chez la femme.

Anima et animus sont des facteurs de relations entre l’inconscient et le Moi et entre les pôles opposés masculin-féminin ce qui, dans le cadre d’une sorte « d’érotique » jungienne, trace une voie allant du biologique le plus élémentaire à la complexité des rapports entre Éros et Logos.

Jung et l’androgynie de l’être humain

C.G. Jung donne une explication biologique au fait qu’il y ait une sorte de résidu du caractère du sexe opposé :

« L’image du sexe opposé réside, jusqu’à un certain point, dans chaque sexe, puisque biologiquement c’est seulement le plus grand nombre de gènes mâles qui fait pencher la balance dans le choix du sexe masculin. Le nombre moins grand de gènes féminins paraît constituer un caractère féminin qui, cependant, demeure d’ordinaire inconscient par suite de son infériorité quantitative. »
Les racines de la conscience, C.G. Jung, page 42

C’est sur cette présence des deux éléments masculin et féminin qu’il fonde son idée de l’androgynie de l’être humain. Elle est d’après lui enracinée dans le biologique et dans la totalité psychique conscient-inconscient. L’inconscient aurait alors la coloration du sexe opposé.

Anima et animus, personnalités de l’inconscient

Anima et animus sont perçues comme des personnalités de l’inconscient et elles apparaissent dans un premier temps projetées sur des personnes de sexe opposé. On les retrouve dans les rêves, visions et phantasmes. Jung indique à propos du concept de l’anima :

« L’élément empirique compris sous le concept d’anima est un contenu extrêmement dramatique de l’inconscient; si on peut le décrire en langage rationnel, scientifique, on ne parvient pas, et de loin, à en exprimer la nature vivante. »
Aïon, C.G. Jung, page 26

Les manifestations de l’anima et de l’animus sont aussi différentes que le sont les hommes et les femmes. De plus, ils ont tous deux des aspects négatifs et des aspects positifs, comme les complexes avec lesquels ils sont en relation.

Une partie des textes et des citations sont extraits de la page « L’érotique » jungienne : Anima et Animus.

Article précédent | Article suivant



Ariaga
Ariane Callot

(Ariaga) est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

Elle est l’auteur du blog le Laboratoire du Rêve et de l’Alchimie spirituelle. Sur le présent site elle publie des extraits revus de la thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Ariane Callot

Cheminant dans les pas de Jung, j’ai tenté de donner à penser que l’on peut, par l’intermédiaire des série de rêves, observer les re-présentations structurelles et symboliques d’un enseignement de l’inconscient …
Lire la suite

 

Rubriques :

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page