cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1989 : la lettre de février

Essayons de soulever le voile qui protège la Femme et ses différents aspects.

Au commencement Eve était dans le secret du corps d'Adam : invisible (d'où l'invisible travail des femmes). Elle fut dans sa pensée avant de naître ; c'est pourquoi l'homme n'a pour seule façon de vivre que d'utiliser tous les moyens permettant qu'elle se manifeste. Manifestée, Eve devra être disponible ; d'où la prostituée sacrée. L'étymologie de son nom est : "Mère de tous les vivants". Donnant la vie, elle donne la mort. Là réside sa toute puissance. Et de là aussi la misogynie de l'homme, sa peur de la Femme (+).

Ce dédoublement originel est prise de conscience : l'homme a engendré son contraire. A partir de ce moment, plus de conscience unitaire, mais nécessité de l'auto-accouplement, qui s'exprime dans l'accouplement extérieur. L'auto-accouplement correspond, pour l'homme à l'intégration de l'anima, pour la femme, de l'animus. Dès qu'il y a deux, il y a séparation, donc désir de retrouver ce dont on a été séparé ; c'est dans ce désir que réside toute création, toute créativité. Avant de susciter Eve, Adam était androgyne. Eve est plus lui-même que si elle était sa soeur.

Labyrinthe, la Femme attend (et l'attente, c'est aussi la tente des tapisseries de la Dame à la Licorne, par ex.) attend qu'on y entre et qu'on en sorte. Entrer sera sécurité. Sortir permettra le face à face avec la peur. Considérée seulement sur le plan biologique, Eve est terre à fertiliser. La mutation d'une étincelle la fera mère nourrice ; par un processus secret dont la révélation sera un enfant, lequel évoluera dans un sens bon (l'homme le meilleur) ou dans un sens mauvais : le pire des hommes, (dont les exemples ne manquent pas). Ici réside un autre motif de peur (plus ou moins consciente) chez l'homme.

Parmi les filles d'Eve, celles qui deviennent Cérès / Déméter, Nature civilisée, sont les plus favorisées du destin. L'amour qu'elles portent à leur enfant les oblige à sacrifier leur moi ; c'est dans ce sacrifice de leur puissance qu'elles méritent notre respect.

Là est le grand Eve ne-ment.

Rolande Biès

(+) Comme le feu, à bon droit, craint l'eau. - l'eau (du latin aqua) s'est dit en ancien français eve, encore usuel en Poitou.

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Séminaires


Découverte de son intériorité

Harcèlement et relation d'emprise : comment s'en libérer ?
- Près de Pau :
  14 et 15 décembre 2019

Psychologie des profondeurs découverte de son intériorité
- Près de Pau :
  25 et 26 janvier 2020

Psychologie des profondeurs : que disent nos rêves ?
- Près de Niort et Poitiers
  15 et 16 février 2020

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Marie-Louise von Franz
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page