cgjung.net Rechercher sur le site Partager cette page
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    M.L. von Franz    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu Rechercher

L'âme des femmes - Le masculin dans la psyché féminine

L'Animus, décrit par C.G. Jung comme représentant le masculin dans la psyché féminine, est le plus souvent caricaturé. Cinq femmes confrontent et partagent leurs expériences personnelles, leurs rêves et leurs imaginations actives. Elles contribuent ainsi à  à actualiser et réévaluer le rôle de l'Animus au sein de la psyché féminine. 

Un travail de recherche collectif

Ce travail de recherche est mené sous la direction d'Agnès Vincent avec le concours de Sophie Delavis Setton, Mireille Ibanez, Françoise Navard et Nadine Pignatel.

Dès les premières pages les auteures précisent : "nous ne cherchons pas à être «compatible avec les vues de notre époque». Nous démarquer si nécessaire des théories de la psychanalyse jungienne et du point de vue de C.G. Jung lui-même ne nous fait pas peur. Nous n'idolâtrons pas C.G. Jung, même si nous lui sommes redevables de son approche vivante de la psyché, qui nous permet à notre tour de mener notre recherche." Page 13.

"Nous sommes redevables à Jung de la profondeur de sa recherche et de sa pensée. Et en particulier pour ce qui concerne la mise en évidence d'une bisexualité psychique, et de la figure du Soi." Page 15.

L'impossibilité pour un homme de comprendre véritablement la psyché d'une femme

"Jung avait lui-même fait remarquer la difficulté, voire l'impossibilité qu'a un homme de comprendre véritablement la psyché d'une femme. Il s'est pourtant très largement penché sur l'inconscient féminin... et donc sur l'Animus. Mais Jung étant un homme, il lui a été impossible de rencontrer l'Animus à l'intérieur de lui [...]

C'est dans Dialectique du moi et de l'inconscient, livre écrit en 1928 que C.G. Jung parle pour la première fois des figures de l'Anima et de l'Animus. Jung s'exprime dans cet ouvrage à propos des femmes elles-mêmes ainsi que sur la relation homme-femme. Ces passages, qui sont à la base de sa réflexion, paraissent terriblement démodés." Pages 16/17.

La relation entre les hommes et les femmes a évolué

"La relation entre les hommes et les femmes, dans la société et dans le couple, a évolué depuis le début du siècle dernier et nous sommes en passe de sortir de la condescendance vis-à-vis des femmes dont reste emprunt le discours de Jung dans ce livre [Dialectique du moi et de l'inconscient]. Cette évolution est heureuse car elle rend dans nos vies les relations hommes/femmes plus vivantes, voire plus simples, plus légères.

Néanmoins ces points de vue anciens ont des conséquences qui pèsent encore sur nous tous, que l'on soit homme ou femme. Toutes sortes de projections et de points de vue archaïques concernant l'homme et concernant la femme continuent d'être actifs dans la psyché inconsciente. La conception de l'Anima et de l'Animus en souffre aussi. N'oublions pas que c'est à partir des idées de son époque et de son milieu qu'en 1913-1916, Jung a conceptualisé les figures inconscientes féminines chez l'homme : l'Anima, et masculines chez la femme : l'Animus." Page 18.

La figure positive de l'Animus

"Nous nous sommes beaucoup interrogées, tout au long de notre recherche, sur le rôle de l'Animus. tout autant que jung, nous dénonçons l'expression vers l'extérieur du point de vue de l'Animus archaïque, fait d'opinions, de dogmes, de conventions.

Mais la société humaine a tout à gagner si l'expression d'une figure renouvelée de l'Animus, inspiré du Soi, se fait dans la vie concrète des femmes, que ce soit sur le plan intellectuel, sur le plan spirituel, sur le plan des émotions ou sur le plan du corps.

Souvent, dans les rêves faisant intervenir une figure positive de l'Animus, on pourrait tout autant interpréter le symbole en disant que cette figure masculine est celle du Soi. Tant l'expression positive de l'Animus reflète, dans son expression la plus profonde, l'harmonie de ce point central de la psyché qu'est le Soi et dont viennent toutes nouveautés." Page 24.

Page 145 Cet ouvrage est richement illustré : exemple page 145.

Alliance possible d'une femme avec son masculin

"Combien de femmes ont-elles souffert devoir leur expression originale niée et empêchée ou leur créativité récupérée par les hommes ! Au point que beaucoup d'écrivaines et d'artistes se sont données des pseudonymes masculins, afin de pouvoir exister au monde, acceptant donc de revêtir les atours de l'Animus, de se cacher derrière lui, de s'identifier à lui, plutôt que d'affirmer l'alliance possible d'une femme avec son masculin intérieur.

Il y a pour nous un enjeu, au-delà de la critique que nous faisons de Jung : accéder à une expression de nous, femmes, qui n'aille pas dans l'opposition duelle et simpliste à l'homme comme c'était le cas avec certains dérapages dans des étapes du mouvement féministe, mais dans la joyeuse retrouvaille avec la figure positive d'Animus, le masculin en nous. Celui-ci est affecté depuis toujours par un discours dévalorisant, tel que celui de Jung.

Nous travaillons à redonner de la légitimité à son expression et à son action, tout en acceptant qu'il y ait également dans notre psyché des visages masculins très sombres, qui sont à dénoncer avec vigueur." Page 26.

Une vision de l'Animus soutenant la relation

"La question reste posée de savoir s'il est juste d'affirmer que l'Animus va «communiquer à la femme» les qualités masculines positives d'initiative, de courage, d'objectivité et de clarté intellectuelle. Peut-être dirais-je plutôt qu'il va faire alliance avec la femme, avec sa féminité, pour que cette initiative ne devienne pas un fonctionnement coupé des autres, pour que ce courage soit relationnel, pour que cette objectivité ne soit pas froideur, et que cette clarté intellectuelle ne se transforme pas en un point de vue rigide.

Notre recherche de groupe à travers discussions, contemplation des rêves, et imaginations actives, nous fait aller dans le sens d'une vision de l'Animus soutenant la relation. Nous sommes alors dans des contrées très peu abordées par Jung et seulement effleurées par Marie Louise von Franz.

Marie Louise von Franz dit bien que dans son côté positif, l'Animus est «le médiateur de l'expérience intérieure créatrice et religieuse qui donne un sens individuel à la vie». Elle dit aussi que la femme est alors «plus réceptive encore que l'homme aux nouvelles idées créatrices»". Page 39.

Il est temps de reconnaître l'existence positive de l'Animus

"Nous voulons ici avancer sur le chemin d'évolution et de rencontre de la psyché, chemin très vivant que Jung lui-même appelait de ses vœux. Pour nous la contemplation de la psyché demeure une expérience de feu et de vent. Aussi bien ne poserons-nous pas dans ce premier cahier de conclusions définitives. Nous chercherons plutôt à encourager non seulement l'évolution et la réactualisation du «dire» concernant l'Animus, mais aussi l'écoute de l'Animus lui-même.

Il s'agit de nous différencier encore et encore de l'Animus archaïque. Il est temps aussi de reconnaître l'existence positive de l'Animus renouvelé, en bonne intelligence avec la féminité. Il est temps de lui donner la parole.

Dans les chapitres qui suivent nous présentons nos expériences personnelles, nos rêves et imaginations actives, en évolution notable par rapport à ceux citées par Jung et ses successeurs." Page 61.

Les auteures de ce livre intitulé "cahier #1" poursuivent leurs travaux de recherche, ils seront l'objet de cahiers à venir.

Réel éditions - 17 x 22 x 2 cm - 224 pages
La mise en page et la conception graphique sont de Marion Blangenois
et la plupart des illustrations de Lola Biais.

Agnès Vincent et Pierre Trigano ont fondé l'École du Rêve et des Profondeurs où ils enseignent la voie de l'analyse des rêves et de la psychanalyse de C.G. Jung. Ils animent des séminaires sur l'approche symbolique et psychanalytique de la Bible en hébreu. 

Agnès Vincent
avec le concours de Sophie Delavis Setton, Mireille Ibanez, Françoise Navard et Nadine Pignatel

L'âme des femmes

Agnès Vincent et Pierre Trigano

Le Sel des Rêves

Le Cantique des Cantiques

Pierre Trigano

Psychanalyser Jung

Le Notre père

 

STAGE
Psychologie des profondeurs
Stage dialoguer avec votre inconscient Dialoguer avec votre inconscient

L'inconscient - Complexes
Archétypes - Ombre
Anima - Animus - Le Soi
Types psychologiques
Atelier rêves - Yi king ...

Prochain stage :
19 au 22 octobre 2017

Site d'information et de ressources jungiennes cgjung.net
Partager cette page
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie Louise von Franz
Ouvrages de M.L. von Franz
Ressources jungiennes
Liens vers d'autres sites jungiens
Actualité du site
Plan du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?  

cgjung.net @ 1998 - Page Facebook @cgjung.net - Haut de page