cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    Contributions    Séminaires    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

1995 : la lettre de mars

L'homme cerf du paléolithiqueLe carnaval a échappé à notre devoir de mémoire.

Dernier jour où l'on peut manger de la viande avant le Carême pascal, le carnaval et son feu rituel montrent le renouveau de l'équinoxe où se trouvent mariés le feu du ciel et celui de la terre. La fête n'a pas pour but le "repos de l'homme" : elle correspond en réalité à un temps de sacralisation de toutes choses.

Au Moyen Age, deux animaux sont à l'honneur dans les déguisements-costumes, le coq et le cerf, en tant que symbole du Mercure : le coq, le volatil, cette portion vivante, active du Mercure ; le cerf, le fixe, posé sur la terre (+). Les crêpes, lunaires, servent aussi de déguisements : on les collait sur le visage en ménageant deux trous pour les yeux.

Au début du Carême, on bénit les cierges Ceux-ci étaient verts, couleur de la nature. Il s'agissait aussi de bénir le feu qui y brillerait, l'énergie naturelle qui s'épanouit à Pâques.

Posées sur l'autel dans un vase, les cendres des rameaux bénis l'année précédente rappellent, avec celles de Carnaval, la calcination alchimique qui nous relie au "Souviens-toi que tu es poussière". Il s'agit de la nécessité de retrouver une sorte d'état adamique.

Pendant le carême, on jeûne. Renoncer à la nourriture terrestre (habitude sécurisante) permet d'atteindre le sens du gratuit. Il s'agit d'une purification corporelle et par là, d'une aspiration spirituelle, car la pensée doit mourir au monde des sensations (sans pour cela les supprimer).

La bénédiction des rameaux, - palmes sacrées -, réunissait l'olivier, arbre solaire, et le buis qui, pouvant vivre plusieurs siècles, symbolise la vie éternelle. Les friandises signifiaient la corne d'abondance qui suivait la mort hivernale.

Tout cela nous amène à dire l'importance du calendrier, qui se nomma d'abord Fasti, c'est-à-dire les jours"fastes", ceux où l'activité profane était permise. Vint le remplacer le mot calendarium, désignant les échéances des intérêts à payer le premier jour du mois. Remplacer Fasti par calendarium signe une bien singulière désacralisation du temps !...

Ces analogies et ces symboles sont et resteront, parmi beaucoup d'autres, les fleurs de notre jardin secret.

Rolande Biès

(+) Le cerf est en rapport avec le renouvellement et avec le feu : ses bois tombent chaque année ; ils se nomment "trochus" ; à rapprocher de "torches".

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Ressources jungiennes
Contributions
Séminaires de formation
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page