cgjung.net Rechercher sur le site Partager cette page
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    M.L. von Franz    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu Rechercher

1995 : la lettre de février

Lorsque nous entrons dans une église, nous poussons la "porte ouverte dans le ciel" (Apocalypse, IV, 1). Sorte de paysage pétrifié, l'église est "orientée", tournée vers le soleil levant. Sur le plan physique, elle montre le soleil visible ; sur le plan spirituel, le soleil divin, le Christ. Cette église est comme un bateau qui nous permet de traverser la mer (l'amer) de notre existence. D'ailleurs, la plus grande partie de l'église ne se nomme-t-elle pas la nef, souvenir de l'arche de Noë dominant le déluge des formes conscientes et inconscientes ?

Aux temps anciens l'église était carrée. Au centre de chaque côté était une porte indiquant les quatre points cardinaux, si bien que le monument, où qu'il se trouve, était au centre du monde. On le transforma en rectangle (l'homme aux bras étendus), puis en croix. Ces trois figures peuvent se situer dans un cercle, symbole solaire du Tout, donc de l'Amour divin.

Que faisons-nous lors du signe de la croix, si ce n'est un rectangle qui nous permet de passer par le centre de notre corps et qui résume tout l'espace : tel est le voyage intérieur. Le Soi de l'homme ne s'identifie ni avec son corps (sensation), ni avec son âme (sentiment), ni avec son mental (idées et raison), mais avec son esprit, - son cœur -, "la fine pointe" des mystiques (reliés au Mystère).

Que dire des sacrements ? Le baptême désigne la "mort" symbolique de l'étranger, de l'inconnu, de celui qui ne fait pas partie du groupe : c'est l'Oeuvre au noir transposée au domaine collectif. A partir de ce moment, le Chrétien passe sous la protection du groupe ; et comme pour tout rite de passage, il portera un vêtement blanc. (Dans les rêves on retrouve la notion de baptême à travers la piscine). Comme dans toute respiration, toute mort précède une résurrection : c'est l'Oeuvre au blanc.

Dans l'eucharistie, le pain est le moyen, de l'existence physique, le vin, le moyen de l'existence spirituelle ; (la substance volatile se nomme "esprit"). L'eucharistie est l'Oeuvre au rouge, sacrement de l'union, accomplissement de la transmutation. En absorbant le corps et le sang du Christ, on devient Pierre philosophale : - suprême conciliation des contraires. Ce sacrement que l'on sort du ciboire (normalement fermé d'un couvercle portant une croix) symbolise l'Oeuf philosophique, le "vase hermétique", c'est-à-dire le réceptacle de la "matière première" en tant que tout ce qui nous encombre (+). L'église de pierres, -de pierres vivantes, - c'est l'église des âmes.

Rolande Biès

(+)  Le ciboire est une coupe faite originellement du fruit de nénuphar d'Égypte.

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

STAGES


Découverte de son intériorité

Psychologie des profondeurs, découverte de son intériorité
- Près de Pau :
  1er et  2 juin 2019
- A Toulouse :
  22 et 23 juin 2019

Dialoguer avec votre inconscient
- Près de Pau :
  15 au 18 juillet 2019

Site d'information et de ressources jungiennes cgjung.net
Partager cette page
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie Louise von Franz
Ouvrages de M.L. von Franz
Ressources jungiennes
Liens vers d'autres sites jungiens
Actualité du site
Plan du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?

cgjung.net © 1998 - Page Facebook @cgjung.net - Haut de page