cgjung.net Rechercher sur le site Partager cette page
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    M.L. von Franz    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu Rechercher

1995 : la lettre de décembre

"Seule la persévérance fait que le lent
  progrès ne se perd pas dans les sables".
Yi King
(hexagramme no 53).

L'art de domestiquer la vacheDurant ce mois de décembre qui nous rapproche de Noël (la naissance du Christ, le Nouveau Soleil, nous-même en tant que porteur de l'étincelle divine), nous explorerons en dix étapes notre prise de conscience à partir de l'Art de domestiquer la Vache.

Au fur et à mesure du processus d'individuation nous verrons les différentes parties du corps de la vache (correspondant aux différents plans de conscience) s'éclaircir les uns après les autres.

Le Bouddhisme, - qui est philosophie, mode de vie plus que religion, - nous montrera d'abord dans cet ouvrage la disparition graduelle de la couleur noire de la vache, qui représente la fausse vision du moi conscient uniquement rationnel, puis la disparition même de l'animal, qui signifiera l'abdication du "moi" et du  mental.

Première image. Le Bouddhisme Chan, ou Zen, nous dit : "Il recherche la vache, les sens se jouent de nous". Cette situation correspond à la description du premier palier de la réalisation. La vache, tout entière de couleur noire, représente les possibilités de prises de conscience dont dispose l'être humain, son moi, sa nature ignorante, son être potentiel. Dans la mesure où l'être humain ne le voit qu'obscurément, ou dans ses seules apparences extérieures, la vache est noire. Elle n'est pas totalement sauvage cependant, puisqu'elle a déjà une attache au museau. C'est dire le désir de l'être humain d'évoluer. Les nuages, également noirs dans le ciel, soulignent l'idée (fausse) que, dans l'imaginaire, on voit "tout noir plus noir que le noir". Tel est le commencement du travail sur soi où alterneront douceur et rigueur, comme l'attestent dans les mains du personnage - l'être humain - l'herbe agréable (la carotte !) et le bâton.

De son côté, et semblablement saint Jean de la Croix écrit en termes chrétiens : "L'âme, par amour pour Dieu, meurt au péché et à tout ce qui n'est pas Dieu". Comme notre texte, il débute par la mort des sens et du mental. Mû par la même humilité, nous entendons Lao-tseu dire : "Tous les êtres sont clairs, moi seul suis trouble" C.G. Jung leur fait écho, parlant de lui-même : "Je ne suis tout à fait sûr en rien".

Rolande Biès

Année en cours :
Janvier  Février  Mars  Avril  Mai  Juin  Juillet  Septembre  Octobre  Novembre  Décembre

Sommaire :
1986  1987  1988  1989  1990  1991  1992  1993  1994  1995  1996  1997

STAGES


Découverte de son intériorité

Psychologie des profondeurs, découverte de son intériorité
- Près de Pau :
  30 et 31 mars 2019 et
  1er et  2 juin 2019
- A Toulouse :
  22 et 23 juin 2019

Site d'information et de ressources jungiennes cgjung.net
Partager cette page
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie Louise von Franz
Ouvrages de M.L. von Franz
Ressources jungiennes
Liens vers d'autres sites jungiens
Actualité du site
Plan du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?

cgjung.net © 1998 - Page Facebook @cgjung.net - Haut de page