cgjung.net Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact
Ecrits sur Jung
Ariane Callot       Recherches sur Jung       Ecrits sur Jung       Poésie Ariaga

Espace Francophone Jungien menu

Ecrits sur Jung
Ariane Callot
Recherches sur Jung
Ecrits sur Jung
Poésie Ariaga

Ariaga

Ariane Callot

(Ariaga) est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

 

Elle est l’auteur du blog le Laboratoire du Rêve et de l’Alchimie spirituelle. Sur le présent site elle publie des extraits revus de la thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Représentations oniriques et visions

La représentation est une nouvelle présentation de ce qui existe déjà, un RE au sens d’Edgar Morin. Elle est aussi un moyen de relation avec l’inconscient.

L’opposé de la représentation : l’irreprésentable, l’absolument Autre

L’irreprésentable ne peut devenir présent car il appartient au monde de l’indifférencié, celui où on ne peut pas se présenter à l’autre. Il ne possède aucune des qualités telles que discrimination, communauté d’agencement structurel, référence au connu, qui permettrait une émergence identifiable par la conscience.

Sens du terme représentation

Celui que nous retiendrons est d’origine juridique et diplomatique.

Le représentant, agent de la représentation, sert de lien entre celui qui ne peut se rendre présent et celui avec lequel la communication doit s’établir.

Le RE d’Edgar Morin

Dans les textes publiés, nous écrivons souvent le mot représentation avec un RE suivi de présentation. Edgar Morin justifie ce RE dans le tome 2 de La méthode (p.333 à 346).

« Cette racine RE nous apparait, dès le premier regard, d’une étonnante richesse. Elle comporte en elle à la fois :

  • l’idée de répétition (redoublement et multiplication)
  • l’idée de recommencement et de renouvellement
  • L’idée de renforcement
  • l’idée de communication/connexion entre ce qui sinon serait séparé (comme dans relier, réunir) »

Le RE s’enracine, et enracine les termes auxquels il donne son impulsion, dans un modèle antérieur de structures et d’événements qui sont la trame d’une compréhension, d’un acquis, sur lequel l’information peut s’inscrire.

La multiplicité des RE

Re-produire, re-mémorer, re-connaître, re-voir, re-commencer, re-organiser, tous ces vocables sont potentiellement présents dans une re-présentation dont le socle est un donné.

Acquisition et déperdition de ce qui est présenté à nouveau

Le REprésenté, présenté à nouveau, est semblable mais jamais identique. L’imitation du connu procure une base solide qui fait que tout n’est pas à réinventer à chaque Re-présentation mais il y a transformation, changement d’état, on pourrait aller jusqu’à parler d’alchimie mentale, pour une conscience habituée à exclure ce qui ne fait pas partie de son cercle cognitif.

L’expression théâtrale des rêves

Quand nous descendons dans les profondeurs de la psyché, nous sommes au contact de cette altérité qui ne peut se présenter elle-même et délègue des ambassadeurs, en particulier dans les rêves.

Les rêves s’expriment par le truchement d’un autre contenu du vocable représentation : la représentation théâtrale. En effet, dans la plupart des rêves, on retrouve une certaine structure évoquant les différents actes d’une pièce de théâtre avec décor, dialogues et personnages amis ou ennemis.

Le moyen d’expression du Moi voulant représenter des images de l’inconscient

Jung a, pendant une période de sa vie, éprouvé le besoin de dessiner les représentations oniriques et les visions qui s’imposaient sans répit à sa conscience. Il faisait de même pour celles qui lui semblaient obscures et difficiles à interpréter.

L’effort humain d’accession à une conscience plus vaste

Il y a dans cette représentation-action une relation non passive avec la représentation. Elle se traduit par un acte personnel, un acte du Moi voulant s’emparer d’images proposées par l’inconscient pour augmenter le champ de sa conscience et le faire savoir par un acte créateur.

Conclusion

La relation est au cœur de la représentation !

Pour plus de détails

Une partie des textes et des citations sont extraits de la page La représentation comme répétition et relation.



Ariaga
Ariane Callot

(Ariaga) est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

Elle est l’auteur du blog le Laboratoire du Rêve et de l’Alchimie spirituelle. Sur le présent site elle publie des extraits revus de la thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Ariane Callot

Cheminant dans les pas de Jung, j’ai tenté de donner à penser que l’on peut, par l’intermédiaire des série de rêves, observer les re-présentations structurelles et symboliques d’un enseignement de l’inconscient …
Lire la suite

 

Rubriques :

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page