cgjung.net Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact
Ecrits sur Jung
Ariane Callot       Recherches sur Jung       Ecrits sur Jung       Poésie Ariaga

Espace Francophone Jungien menu

Ecrits sur Jung
Ariane Callot
Recherches sur Jung
Ecrits sur Jung
Poésie Ariaga

Ariaga

Ariane Callot

(Ariaga) est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

 

Elle est l’auteur du blog le Laboratoire du Rêve et de l’Alchimie spirituelle. Sur le présent site elle publie des extraits revus de la thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Propositions inspirées par Jung

Des propositions, inspirées par Jung, pour œuvrer à la guérison d’un monde qui a oublié la Nature et qui considère l’Autre comme un ennemi.

Chercher, comme Jung, des réponses chez les philosophes et les alchimistes, mais surtout dans les rêves.

« L’étude des traités alchimiques conforta l’idée qu’avait Jung d’un parallèle entre le travail de la Nature et les processus internes de la psyché. Il refusait, en effet, le dualisme, dominant depuis le début des temps modernes. Il pensait que ce dualisme tend à privilégier une altérité radicale entre l’homme et une Nature réduite à l’état de servante de ses désirs ou de fournisseur des matériaux de sa puissance. »

Observer le parallèle entre le travail de la Nature et les processus internes de la psyché.

« En parcourant la voie jungienne, nous avons observé une concordance entre cette pensée de la Nature et nos propres préoccupations. Elle est devenue un premier appui auquel s’est ajouté une perspective d’intelligibilité des séquences oniriques. Nous pensons y avoir trouvé un guide sur le chemin vers une plus grande harmonie issue de la possibilité de réinterpréter les rapports conflictuels entre l’inconscient et le conscient. »

S’intéresser aux séries de rêves car elles sont un enseignement de l’inconscient.

« À partir du matériau que représentent les séries de rêves, nous avons voulu, par un cheminement qui va de la contemplation de ces séries, sous des angles différents, à une réflexion philosophique, voire métaphysique, trouver la matière d’un questionnement. »

Comprendre que le Moi n’est pas une île, qu’il n’y a pas de Je sans Moi et que nous devons redevenir les participants d’une Totalité.

« Nous voudrions surtout dénoncer l’illusion d’une insularité du Moi, et contribuer à rétablir les connexions avec le fond à partir duquel s’élabore l’accès à une identité par différenciation d’avec les autres hommes. »

Nous avons « vaincu la nature »

Dans L’homme à la découverte de son âme, page 101, Jung indique :

« Il n’y a plus de dieux que nous puissions invoquer pour nous aider. Les grandes religions du monde souffrent d’une anémie croissante, parce que les divinités secourables ont déserté les bois, les rivières, les montagnes, les animaux, et que les hommes-dieux se sont terrés dans notre inconscient. Nous nous berçons de l’illusion qu’ils y mènent une vie ignominieuse parmi les reliques de notre passé. Notre vie présente est dominée par la déesse Raison, qui est notre illusion la plus grande et la plus tragique.

C’est grâce à elle que nous avons « vaincu la nature ».

Mais ceci n’est qu’un slogan cette prétendue victoire remportée sur la nature fait que nous sommes accablés par le phénomène naturel de la surpopulation, et ajoute à nos malheurs l’incapacité psychologique où nous sommes de prendre les accords politiques qui s’imposeraient. Nous considérons toujours encore qu’il est naturel que les hommes se querellent, et luttent pour affirmer chacun sa supériorité sur l’autre. Comment peut-on parler de « victoire sur la nature ?

Comme tout changement doit commencer quelque part, c’est l’individu isolé qui en aura l’intuition et le réalisera. Ce changement ne peut germer que dans l’individu, et ce peut être dans n’importe lequel d’entre nous. Personne ne peut se permettre d’attendre, en regardant autour de soi, que quelqu’un d’autre vienne accomplir ce qu’il ne veut pas faire. »

Pour plus de détails

Une partie des textes et des citations sont extraits de la page Des pistes inspirées par Jung pour guérir un monde malade.



Ariaga
Ariane Callot

(Ariaga) est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

Elle est l’auteur du blog le Laboratoire du Rêve et de l’Alchimie spirituelle. Sur le présent site elle publie des extraits revus de la thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Ariane Callot

Cheminant dans les pas de Jung, j’ai tenté de donner à penser que l’on peut, par l’intermédiaire des série de rêves, observer les re-présentations structurelles et symboliques d’un enseignement de l’inconscient …
Lire la suite

 

Rubriques :

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page