Rechercher sur cgjung.net Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact
Ecrits sur Jung
Ariane Callot       Recherches sur Jung       Ecrits sur Jung       Poésie Ariaga

Espace Francophone Jungien menu

Ecrits sur Jung
Ariane Callot
Recherches sur Jung
Ecrits sur Jung
Poésie Ariaga

Ariane Callot

Ariaga
Ariane Callot est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

Sous le pseudo d’Ariaga elle est l’auteur du blog Extraits du Laboratoire d’Ariaga.

Sur le présent site elle publie des textes repris de sa thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

L’inconscient et les complexes de Freud à Jung

L’inconscient selon Freud et Jung, ses différents niveaux. Les complexes définis par Jung sont comme des messagers entre les divers niveaux de l’inconscient et le moi.

Historique de la notion d’inconscient

La notion d’inconscient était déjà établie avant que Jung ne s’en empare. Ses prédécesseurs furent C.G. Carus, les penseurs du romantisme allemand, Edouard Von Hartmann, Bergson, et surtout Freud qui la lui transmit comme un riche héritage dont il allait faire un usage quelque peu iconoclaste.

De l’inconscient freudien à l’inconscient collectif de Jung

Freud distingue un préconscient, contenant des éléments à la frange de la conscience et pouvant aisément redevenir conscient, et un inconscient, se composant de matériaux non accessibles dans des circonstances ordinaires.

Pour lui, les éléments de l’inconscient sont des contenus du conscient tombés au dessous du seuil de la conscience à cause de l’oubli intentionnel d’un contexte pénible que Freud appelle le refoulement. Cet inconscient n’est donc que du conscient rejeté.

Carl Gustav Jung va conserver l’inconscient freudien mais aussi y ajouter, ce qui sera sa contribution la plus originale à l’exploration de la psyché, un inconscient collectif lui-même composé de plusieurs stratifications.

L’inconscient personnel habitat des complexes

Jung nous indique que tout le monde sait que l’on « a » des complexes, mais, ajoute t-il,

« que des complexes peuvent « nous avoir » est une connaissance qui pour être moins répandue, n’en a que plus d’importance théorique ».

Un complexe peut se montrer tout à fait asservissant et destructeur de la volonté. Quiconque,

« se trouve sous l’emprise d’un complexe prédominant assimile, comprend et conçoit les données nouvelles qui surgissent dans sa vie dans le sens de ce complexe, auquel elles sont assujetties ; en bref, le sujet vit momentanément en fonction de son complexe, comme s’il vivait un immuable préjugé originel. »
L’homme à la découverte de son âme p 172

Autonomie et potentiel énergétique des complexes

Le complexe possède donc une force, une autonomie et un potentiel énergétique susceptible de mettre l’intention consciente dans un état de non liberté et de confusion tel que se produit une :

« modification momentanée et inconsciente de la personnalité appelée identification au complexe. » p 190

Les complexes messagers entre les divers niveaux de l’inconscient et le moi

Les complexes sont le vecteur d’une relation entre le niveau collectif et le niveau personnel de l’inconscient et aboutissent au Moi. Un Moi qui est lui aussi un complexe, surtout quand il cherche à occuper toute la conscience.

Résidus archaïques de Freud et matériaux collectifs de Jung

Freud avait observé la présence d’images mythiques, restes du passé qu’il nommait résidus archaïques. On pense ici aux racines archéologiques du complexe d’Œdipe dans Totem et Tabou et à la notion du fantasme originaire.

Mais la conception de Jung est très différente, il voit dans ces résidus, non pas des objets périmés, mais des racines vivantes de la psyché humaine.

Les strates de l’inconscient, du familial au psychoïde

L’inconscient « familial » ou « tribal » est à la frange de l’inconscient personnel. Il concerne tout ce qui s’est dit et pensé dans une famille depuis des générations et aussi tout ce qui a été interdit, refoulé, déprécié.

L’inconscient « historique », comme d’ailleurs l’inconscient personnel reste dans ce que l’on pourrait appeler sa partie haute dans le domaine des résidus archaïques de Freud.

Il comprend les stades historiques qui ont précédé la conscience contemporaine, les vestiges de l’esprit de l’antiquité, la science, les religions, le folklore, la mythologie, la psychologie primitive.

Hypothèse d’une unité entre matière et psyché

Plus on descend ensuite dans les abysses de l’inconscient plus il devient collectif et indifférencié, quasi psychique, quasi matière. Nous tombons dans le domaine auquel Jung applique le qualificatif de psychoïde.

Plus Jung a progressé en âge et en réflexion plus s’est renforcée son hypothèse d’un unus mundus d’un monde un où disparaîtrait la séparation entre matière et psyché et où régnerait un ordre fondamental.

Une partie des textes et des citations sont extraits de la page Les inconscients selon Jung.

Article précédent | Article suivant


Ariaga
Ariane Callot

Ariane Callot est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung. Sous le pseudo d’Ariaga elle est l’auteur du blog Extraits du Laboratoire d’Ariaga.

Sur le présent site elle publie des textes repris de sa thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Ariane Callot

Cheminant dans les pas de Jung, j’ai tenté de donner à penser que l’on peut, par l’intermédiaire des série de rêves, observer les re-présentations structurelles et symboliques d’un enseignement de l’inconscient …
Lire la suite

 

Rubriques :

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page