Rechercher sur cgjung.net Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact
Ecrits sur Jung
Ariane Callot       Recherches sur Jung       Ecrits sur Jung       Poésie Ariaga

Espace Francophone Jungien menu

Ecrits sur Jung
Ariane Callot
Recherches sur Jung
Ecrits sur Jung
Poésie Ariaga

Ariane Callot

Ariaga
Ariane Callot est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung.

Sous le pseudo d’Ariaga elle est l’auteur du blog Extraits du Laboratoire d’Ariaga.

Sur le présent site elle publie des textes repris de sa thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Jung et le symbole

Jung distingue symbole vivant et symbole mort. Tant qu’un symbole est vivant il est la meilleure expression possible d’un fait.

La différence entre signe, symbole et allégorie

Jung différencie signe, symbole et allégorie.

Pour le signe, il donne l’exemple de la roue ailée d’un employé de gare suisse. Cette roue ne symbolise pas le chemin de fer, elle n’est que le signe d’appartenance à cet organisme. De plus, il s’agit d’un fait connu ne laissant aucune place à d’autres significations.

Voir dans une analogie, ou une désignation abrégée d’un fait connu, une expression symbolique, c’est, pour Jung, de la sémiologie. Si on transforme en métaphore ce fait connu, c’est de l’allégorie.

Le cycle de vie du symbole

Tant qu’un symbole est vivant il est la meilleure expression possible d’un fait. Pour le rester, il doit être à la fois gros de signification et expression suprême de ce qui est pressenti mais non encore reconnu.

Quand le sens devient parfaitement clair et que l’on a trouvé la formulation qui rend le mieux compte de la chose cherchée, attendue, ou pressentie, le symbole meurt. Il n’a plus qu’une valeur historique.

Pour qu’un symbole reste vivant, l’intellect critique ne doit pas en venir à bout, sinon il est réduit au rôle de signe conventionnel.

Le fait qu’il y ait des controverses sur ce que signifie ou ne signifie pas une expression symbolique témoigne de sa vitalité.

Le symbole selon Jung

Jung nous dit à propos des symboles, Les types psychologiques, page 473 :

« [Le symbole n’est] ni rationnel ni irrationnel. D’une part accessible à la raison, il lui échappe d’autre part, puisqu’il est composé, à côté des données rationnelles, de celles, irrationnelles, qui viennent de la pure perception interne et externe.

Par son côté divinatoire, par sa signification cachée, le symbole fait vibrer la pensée autant que le sentiment ; sa singulière plasticité le revêt de formes sensoriellement perceptibles qui excitent la sensation autant que l’intuition.

Le symbole vivant ne peut apparaître dans un esprit obtus et peu développé, car celui-ci se contentera du symbole déjà existant, tel que le lui offre le traditionnel. »

Une partie des textes et des citations sont extraits de la page C.G. Jung, mandalas et symboles.

Article précédent | Page suivante


Ariaga
Ariane Callot

Ariane Callot est docteur en philosophie. Elle a soutenu en 2000 une thèse orientée sur Jung. Sous le pseudo d’Ariaga elle est l’auteur du blog Extraits du Laboratoire d’Ariaga.

Sur le présent site elle publie des textes repris de sa thèse, des écrits sur Jung et des poésies.

Ariane Callot

Cheminant dans les pas de Jung, j’ai tenté de donner à penser que l’on peut, par l’intermédiaire des série de rêves, observer les re-présentations structurelles et symboliques d’un enseignement de l’inconscient …
Lire la suite

 

Rubriques :

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page