cgjung.net Rechercher sur le site Partager cette page
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    M.L. von Franz    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu Rechercher

Le jeu de sable

Dora M. Kalff (1904-1990), analyste jungienne, est à l'origine du dispositif du jeu de sable qui s'appuie sur les travaux de C.G. Jung.

Ce livre de Cyrille Bonamy et Bernadette Vandenbroucke est le fruit d'un travail clinique de thérapeutes, psychanalystes, utilisant le jeu de sable avec des enfants et des adultes.

Historique du jeu de sable

"Les psychothérapies par le jeu de sable utilisent un dispositif qui a été largement initié et développé par Dora M. Kalff à Zurich dans les années cinquante, en relation avec la pédiatre et psychothérapeute anglaise Margaret Lowenfeld. Elle s'est inspirée de la conception jungienne d'une confrontation aux contenus inconscients grâce aux images inconscientes et elle a utilisé le jeu dans le sable pour en favoriser l'émergence.

Son idée était de conduire le patient à une expérience créative en lui mettant les «mains à la pâte» pour l'amener ainsi à exprimer ses mouvements psychiques moins par la pensée et la parole discursive que par une expérience de création à travers cette matière concrète et plastique qu'est le sable. Elle a mis en outre à disposition du patient une réserve importante de figurines où celui-ci pouvait venir puiser à volonté pour constituer des scènes dans le bac à sable.

Cette forme de psychothérapie par le jeu de sable s'adresse tout autant à des enfants qu'à des adolescents et adultes.

Le dispositif du jeu de sable est donc constitué par un ou deux bacs remplis de sable fin, de figurines très nombreuses sur les étagères adjacentes et d'une source d'eau à proximité pour permettre de faire varier la consistance du sable.

La surface des bacs à sable correspond aux limites du champ visuel d'une personne debout devant le bac (environ 55 x 70 cm) afin que le regard se concentre sur ce qui se passe dans le bac et non ailleurs." Page 12

Une imagination active à partir de sable et de figurines

"Le dispositif du jeu de sable est donc destiné à favoriser et à porter un processus de confrontation aux images inconscientes, celles-ci naissant au fil de la séance, comme lors d'une séance d'imagination active.

Comme le lecteur pourra le constater, si le dispositif que nous avons utilisé est semblable à celui de l'initiatrice du jeu de sable, madame Dora M. Kalfif, nous n'avons pas eu la même façon de travailler qu'elle, ni la même façon d'en comprendre la pratique. Pour les auteurs de ce livre, il va sans dire que la présence du thérapeute est un élément majeur de la dynamique du jeu de sable et qua l'instar d'une analyse, s'y tissent les mêmes investissements transféro-contretranférentiels.

Dora Kalff accordait une grande confiance au processus impulsé par la dynamique du Soi. Par voie de conséquence il s'agissait pour le thérapeute d'intervenir le moins possible pour laisser agir ce processus jusqu'à ce qu'il arrive à son terme. Notre pratique et nos options théoriques sont différentes, les propos de ce livre en témoignent. Ainsi nous accordons une place, familière aux psychanalystes, aux interprétations, à l'observation des résistances, au repérage des mouvements dans le champ transférentiel." Page 14

L'importance du cadre analytique

"Pour nous, il est clair que, s'il y a un chaudron, ce n'est pas le bac à sable, mais bien entendu il s'agit du cadre analytique qui, lui, n'est nullement magique ; y oeuvrent le thérapeute et l'analysant dans le transfert-contretransfert. Il est certes composé du dispositif concret et opérationnel pendant les séances, mais aussi de ce que l'analyste délimite par sa propre personne, et plus particulièrement par sa capacité à entendre certains mouvements psychiques et d'autres non.

Quand le patient, enfant ou adulte, filtre le sable, le pétrit, le mouille, et lui donne forme, ce n'est donc pas par un coup de «sorcellerie» qu'émergent tant de scènes mouvantes, et celles-ci, fussent-elles chargées d'énergie archétypique, ne transforment pas d'elles-mêmes l'enfant ou l'adulte par le simple fait de leur apparition. C'est grâce aux deux versants du transfert, à savoir la répétition des conflits intrapsychiques et la configuration nouvelle qu'offre la présence de l'analyste, que peut s'élaborer chez le patient un nouvel arrangement psychique et un gain symbolique.

Nous avons éprouvé un grand plaisir à ces séances de jeu de sable avec l'enfant, tant l'investissement qui en est fait par l'enfant est spontané et important, la créativité en permanence à l'œuvre avec ses imprévus et ses rebondissements, ouvrant à une complexité infinie. Créativité et complexité sont venus déjouer sans coup férir nos prévisions ou nos pensées toutes prêtes et nous faire constater la nécessité de constamment remettre sur le métier la compréhension théorique de ce qui s'était joué devant nous, nous démontrant à quel point toute théorie ne peut être considérée que comme de simples hypothèses qui doivent être mesurées à l'aune de la clinique." Page 160

Le jeu de sable implante la thérapie dans un espace tridimensionnel

"Le jeu de sable, bien mieux qu'un dessin à deux dimensions, implante la thérapie dans un espace tridimensionnel. Elle lui donne une assise sensorielle, précurseur de la pensée, arrimant ainsi au corps la symbolisation et, par l'effet de la mobilité du jeu, favorisant le mouvement des processus. Sa plasticité permet que toutes les modalités du fonctionnement psychique [...] puissent s'y exprimer : langage, activité onirique, fantasmes, affects, passages à l'acte, somatisation, et même le récit dont le jeu de sable peut être une simple illustration ou le support d'un récit qui se donne sous la forme d'un conte." Pages 158/159

"Nous ne saurons jamais, dans le processus où le patient est engagé avec nous, ce qui a été opérant ou non, du jeu de sable, de nos paroles, d'une animation latérale suscitée, impulsée par le jeu de sable, ni vraiment comment cela a été opérant. Ces mêmes inconnues nous les retrouvons dans une analyse et in fine dans toute forme de thérapie. Malgré l'importance accordée au transfert-contretransfert, l'analyste n'est qu'un « passeur », celui qui au mieux aide au passage du gué, au passage d'une rive à l'autre." Page 160

Présentation de l'éditeur

"Ce livre est le fruit du travail clinique de psychanalystes utilisant le Jeu de Sable. Confrontés à de nombreuses questions, ils ont constitué pendant plusieurs années un groupe de recherche et de réflexion dont les propos croisés de cet ouvrage sont l'écho.

Le Jeu de Sable est une psychothérapie qui s'adresse tant aux enfants qu'aux adultes. Dans un bac à sable l'analysant va "jouer" à l'aide des nombreuses figurines mises à sa disposition. Ce jeu est destiné à favoriser l'émergence d'images inconscientes et à en soutenir la confrontation.

Comme dans tout processus analytique sa finalité est de favoriser et de soutenir un travail d'élaboration symbolique. Cette voie originale de confrontation à l'inconscient donne aux séances une dynamique et une coloration très particulières. Néanmoins l'assise sensorielle, l'importance du corps au sein d'une thérapie analytique ne sont pas sans soulever de nombreuses questions à un psychanalyste.

Ce livre tente de les aborder en les situant non seulement dans le champ sémantique jungien mais en s'appuyant sur d'autres théories psychanalytiques."

Les auteures

Cyrille Bonamy
Elle est pédiatre, elle a exercé pendant une vingtaine d'années en maternité et dans un service hospitalier d'enfants polyhandicapés et en libéral.
Psychanalyste didacticienne de la Société Française de Psychologie Analytique, elle a publié de nombreux articles dans les Cahiers jungiens de Psychanalyse.

Bernadette Vandenbroucke
Psychiatre, psychanalyste, elle a exercé en Centre hospitalier spécialisé, puis en libéral.
Elle a été didacticienne de la Société Française de Psychologie Analytique et co-directrice de l'Institut Jung.
Elle a publié de nombreux articles dans les Cahiers Jungiens de Psychanalyse.
Elle est co-auteur de Maria et le thérapeute et du Dictionnaire Jung

Editions Le Martin-Pêcheur / Domaine jungien - 14,5 x 25 x 2 cm - 162 pages
STAGE
Psychologie des profondeurs
Découverte de son intériorité Découverte de son intériorité

L'inconscient - Complexes
Archétypes - Ombre
Anima - Animus - Le Soi
Types psychologiques
Atelier rêves - Yi king ...

Prochain stage :
16 au 17 décembre 2017

Site d'information et de ressources jungiennes cgjung.net
Partager cette page
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie Louise von Franz
Ouvrages de M.L. von Franz
Ressources jungiennes
Liens vers d'autres sites jungiens
Actualité du site
Plan du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?  

cgjung.net @ 1998 - Page Facebook @cgjung.net - Haut de page