cgjung.net Rechercher sur le site Partager cette page
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Livre Rouge    Ressources    M.L. von Franz    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu Rechercher

Le corps inconscient

Bruno Traversi explore le thème du corps et l'inconscient en se fondant sur les travaux communs de C.G. Jung et de Wolfgang Pauli.

Présentation par l'auteur

Cette étude sur le corps et l'inconscient, et particulièrement sur la spontanéité corporelle, se fonde sur les travaux communs de Carl Gustav Jung, fondateur de la psychologie des profondeurs, et de Wolfgang Pauli, l'un des "pères" de la physique quantique.

Ils collaborent pendant plus de vingt-cinq ans, de 1932 à 1958, autour du "problème psychophysique", c'est-à-dire autour de la question de l'unité de la sphère physique et de la sphère psychique, deux dimensions que nous concevons ordinairement comme clairement distinctes.

Le psychologue et le physicien soutiennent que ces deux domaines sont les aspects d'une réalité unique, d'un "arrière-plan" selon l'expression de Pauli, ou d'un "monde antérieur" selon celle de Jung, mi-physique et mi-psychique. Selon eux, le monde manifesté, tel que nous le vivons au quotidien, est le "reflet" de cet arrière-monde étranger à la flèche du temps.

La matière et l'inconscient, à travers leurs lois, en portent les marques, mais aussi le corps, comme en témoignent certaines expériences corporelles, telles les "danses du mandala" que Jung évoque.

Si le dualisme cartésien, puis le développement de la science physique classique, qui aboutissent au XIXe siècle à un "matérialisme naïf" selon les mots de Werner Heisenberg, nous ont fait perdre le vécu de ce "corps originel", nous pouvons toujours le retrouver.

Pour étudier ces expériences corporelles, nous avons organisé des ateliers de danse Kagura Mai (danse japonaise de type "mandala") pendant une dizaine d'années. Au cours de ces ateliers, nous avons pu observer un processus d'extériorisation lié à la spontanéité corporelle.

Ce processus d'extériorisation oriente l'activité du corps selon une structure et une dynamique très précises, identiques chez tous les sujets. Il s'agit d'une "remontée", à travers la sensibilité et la motricité, de contenus inconscients.

Nous nous sommes attachés à cerner le caractère objectif de ces "remontées". Notre démarche, tout à la fois théorique et pratique, nous a finalement permis de dégager une structure inconsciente du mouvement conforme à la théorie psychophysique de Jung et de Pauli - et de montrer, par ailleurs, combien le paradigme scientifique, le vécu corporel, et les modalités du vivre-ensemble (l'organisation et le gouvernement de nos cités) sont intimement liés et se conditionnent mutuellement. 

(La présentation ci-dessus figure dans l'ouvrage.)

Préface de Michel Cazenave

Dans sa préface, Michel Cazenave indique : "Soyons donc reconnaissants à Bruno Traversi de s'être aventuré dans ce qui nous demeure très largement une jungle, et, en tentant d'y introduire notre raison occidentale (mais comme nous sommes loin, avec la physique de Pauli, de cette pure relation de cause à effet que promouvait la physique classique, dont l'idéal était de devenir "maître et possesseur de la Nature" !), d'avoir fait sortir au grand jour ce que voulaient vraiment dire les échanges combinés de Jung et de Pauli !"

Bruno Traversi

Bruno Traversi est docteur en philosophie de l'université Paris Ouest Nanterre, et diplômé de l'Aikikai de Tokyo. Il est chercheur associé au laboratoire TEC (Technique et enjeux du corps) Université Paris-Descartes et chercheur attaché à la SFPA (Société Française de Psychologie Analytique) et au CND (Centre National de Danse) de Paris Pantin. 

Il enseigne la philosophie, l'aïkido, la danse Kagura Mai et le yoga. Ses recherches portent notamment sur les états modifiés de conscience. Il a cotraduit les écrits de Ueshiba Morihei et a dirigé la publication de plusieurs ouvrages sur le Japon.

Editions L'Harmattan - 13,5 x 21,5 x 1,5 cm - 266 pages
Préface de Michel Cazenave et postface de Baldine Saint Girons

Cette étude est tirée de la thèse de philosophie "La danse comme spontanéité, hypothèse d'une structure inconsciente du mouvement", obtenue avec la mention "Très honorable avec les félicitations du jury à l'unanimité", le 7 février février 2015 à l'Université Paris Ouest Nanterre.

STAGE
Psychologie des profondeurs
Découverte de son intériorité Découverte de son intériorité

L'inconscient - Complexes
Archétypes - Ombre
Anima - Animus - Le Soi
Types psychologiques
Atelier rêves - Yi king ...

Prochain stage :
16 au 17 décembre 2017

Site d'information et de ressources jungiennes cgjung.net
Partager cette page
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie Louise von Franz
Ouvrages de M.L. von Franz
Ressources jungiennes
Liens vers d'autres sites jungiens
Actualité du site
Plan du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?  

cgjung.net @ 1998 - Page Facebook @cgjung.net - Haut de page