Rechercher sur cgjung.net Espace Francophone Jungien - EFJ cgjung.net e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

Mon analyse avec Jung

Ce témoignage de Sabi Tauber est d'un grand intérêt. Elle tient un journal durant son analyse qui se déroule avec C.G. Jung de 1951 à 1961. Au fil des pages, elle note ses interprétations de rêves, ses  impressions, mais également rapporte les propos tenus par Jung.

Tout au long du récit, loin de tout intellectualisme, Jung apparaît "plus humain", conscient de la richesse de son parcours de vie, mais aussi de ses limites. Il indique "Je ne veux pas être un mythe, ni un dieu, mais un véritable être humain" et ajoute "Comme tout un chacun, j'ai simplement vécu mes potentialités et fait ce que je tenais pour juste".

Mon analyse avec Jung
Editions La Fontaine de Pierre - 15 x 22 x 1,3 cm - 208 pages

Quelques extraits de l'ouvrage.

Sabi Tauber exprime son ressenti

"Confronté à Jung, on est dans l'essentiel, on est totalement soi-même." P. 75

"Lors de ma première visite de l'année [1955], Jung était plein d'attention, d'une bonté attendrissante. Il expliquait, plein d'enthousiasme, qu'il ne faut pas être lâche face à la vie." P. 85

"Grâce à mes rencontres avec Jung, je suis certaine qu'une pousse se développe en moi. Simplement, il ne faut pas que je la tire sans cesse, sinon ses racines ne peuvent pas s'ancrer solidement en terre et elle va mourir." P. 90

Leçon de tarots dans le hangar à canots Leçon de tarots, dessin de Sabi Tauber, page 52

Jung prodigue des conseils au quotidien

"À partir du monde soi-disant réel, vous devez construire un monde psychique. La vie a toujours deux aspects, et on doit sans cesse se demander lequel des deux est en place et prend le dessus." P. 51

"Il est très ardu de trouver la juste voie entre les exigences du destin et celles du quotidien.

Pour ce qui est du quotidien, vous pouvez procéder ainsi : le matin vous séparez l'ultra-nécessaire du nécessaire, tout en vous disant : est-il préférable que je fasse un tout petit quelque chose pour quelques individus, ou que je meure et ne puisse plus rien faire pour personne. L'équité envers tout le monde est impossible et il faut l'assumer.

Ensuite, vous établissez un programme et vous vous y tenez, comme si c'était un rite. Il est absolument nécessaire de lutter chaque jour pour garder du temps libre afin de recharger intérieurement sa libido, (sinon on se perd dans ce mal contemporain si inutile, la pression permanente)." P. 25

"Penser qu'on doit toujours s'activer et faire quelque chose est de l'extraversion européenne, et c'est faux ! Dans l'obscurité, quelque chose se produit aussi, se développe par soi-même..." P. 90

Jung insiste sur l'importance de parler à son âme

"Les hommes [...] n'arrivent pas à accepter la souffrance. Dès qu'ils se portent mieux, ils oublient leurs exercices quotidiens et prennent tout à la légère. Les femmes supportent mieux la souffrance et prennent ainsi les choses plus au sérieux.

C'est dans les périodes fastes qu'il faut apprendre à parler à son âme et s'entraîner quotidiennement, afin de pouvoir le faire quand les temps deviennent plus difficiles. Grâce à un gros travail et à de la discipline, un lien intérieur se crée et permet de rendre des comptes à tout moment : on ne se précipite pas vers la mort, dans son propre abîme." P. 165

"Quand vous avez l'impression que la vie vous quitte, demandez tout simplement à votre inconscient : "Que veux-tu ?" Allez chercher votre propre eau, sinon vous en priverez involontairement quelqu'un d'autre. Il faut rechercher la vie de façon concrète." P. 134

Jung précise que le Soi ne propose rien que nous ne puissions faire

"Chaque expérience de Dieu va vers un renouvellement et un élargissement de la compréhension qui, dès lors, a davantage d'impact. Le Soi ne propose rien que nous ne puissions faire. Il est impossible de tout écrire ou dire sur Dieu, mais on peut percevoir ce qu'il est dans une intimité partagée." P. 30

"Le chemin le plus direct fait souvent un détour : le détour est le droit chemin ! Le Soi le sait beaucoup mieux que nous. Ce qui nous paraît secondaire ou médiocre peut être très important et nécessaire pour le Soi." P. 99

Présentation de l'éditeur

En plus d’une analyse avec Barbara Hannah (une élève et amie de C.G. Jung), Elisabeth [Sabi] Tauber a été en contact régulier avec Jung, à qui elle confiait ses rêves, ses désarrois intérieurs ou ses difficultés extérieures, comme ses questions brûlantes sur le sens de la vie.

Quand elle rencontrait Jung, elle notait dans un journal les échanges qu’ils avaient eus. Tout au long de ce journal se dévoile le parcours d’une femme qui, guidée par Jung, plonge dans l’inconscient et se donne de plus en plus profondément à la transformation.

La personnalité de Sabi Tauber (comme on l’appelait) se révèle, mais aussi celle de Jung. Par sa manière très humaine d’accompagner un être, par sa rigueur ou sa bienveillance à lui expliquer l’incompréhensible, il adoucit ses peines et élargit son vécu.

Jung ouvre Sabi à l’irrationnel, l’oriente du côté de l’astrologie par exemple, et la fait participer à ses propres recherches sur la synchronicité. Une confiance en la vie, une joie émergent de ce travail intérieur accompli avec Jung, une totalité se compose et se réalise en rassemblant les pièces éparses d’un puzzle.

Et cette totalité n’est pas uniquement celle de Sabi, car, se fondant sur les expériences personnelles de Sabi, Jung les universalise ou les relie à l’inconscient collectif, si bien qu’elles en viennent à nous concerner tous.

Ce livre est un témoignage unique de l’interaction entre C.G. Jung et l’une de ses patientes. La profonde humanité de Jung ressort de cet ouvrage, en même temps que la rigueur de sa pensée et de sa démarche analytique. Jung initie sa patiente à l’irrationnel et au rôle central que joue l’inconscient dans la psyché humaine.

Sabi TauberSabi Tauber

Sabi Tauber (1913-2001) a fait des études de médecine avant de se marier et de se consacrer à son mari, médecin lui aussi, et à ses cinq enfants. Stimulée par son travail intérieur avec Jung, elle s’investit dans l’exploration du monde irrationnel, participe à certains travaux de Jung, ou organise des rencontres autour de lui. 

Voir également le livre Entretiens où figurent les entretiens de C.G. Jung au domicile de Sabi Tauber.

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Marie-Louise von Franz
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page