Rechercher sur cgjung.net Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

Espace Francophone Jungien menu

L’inconscient et ses images

Viviane Thibaudier partage son approche de l’inconscient. Elle nous convie à un voyage intérieur, à la découverte des archétypes, à leurs manifestations sous forme d’images, d’idées, d’émotions qui guident nos comportements. Nous sommes du voyage !

L’entretien ci-dessous est basé sur la lecture de l’ouvrage L’inconscient et ses images publié aux éditions Le Martin-Pêcheur.

EFJ La psyché humaine, selon vous, est-elle différente aujourd’hui de ce qu’elle était il y a 10000 ans ou plus ?

Viviane Thibaudier Non, je pense qu’elle est toujours la même, à la différence que certains de ses contenus se sont petit à petit exilés ou endormis au fin fond de l’inconscient. D’un certain point de vue, l’être humain a fait d’énormes progrès depuis des milliers d’années ce qui laisserait à penser que sa psyché s’est transformée et a évolué au cours des millénaires, mais d’une autre manière et, vu sous un autre angle, il a aussi considérablement régressé.

Son rapport à la nature, par exemple, et la catastrophe écologique vers laquelle la planète se dirige aujourd’hui en est un signe flagrant. La psyché est donc très probablement toujours la même mais ce sont ses contenus actifs qui diffèrent selon les époques.

13,5 x 22,1 x 1,6 cm – 182 pages
Diffusion  : Le Martin-Pêcheur – Domaine jungien

Que signifie le terme « Imago » selon C.G. Jung ?

Pour Jung le terme « imago » représente l’image psychique (c’est-à-dire intérieure) que nous avons, tout particulièrement de nos géniteurs. Image qui est tout à la fois en rapport avec leur réalité objective mais qui est également influencée, et ce à notre insu, par d’autres images, beaucoup plus archaïques celles-là, contenues dans notre psyché.

Objectivement elles n’ont rien à voir avec nos parents réels, mais elles viennent en quelque sorte « contaminer » la vision que nous en avons et perturber notre relation à eux, pour le meilleur comme pour le pire.

Quelles sont les différences entre complexes et archétypes ?

Un complexe est une sorte de conglomérat idéo-affectif inconscient qui nous agit à notre insu dans nos relations à autrui et influe sur notre vision du monde extérieur.

Quant à l’archétype, c’est selon Jung un modèle universel inconscient mais une structure vide, servant de matrice à certaines de nos images, idées, émotions ou à nos comportements.

L’inconscient collectif est le berceau des archétypes qui se manifestent au conscient sous des formes variées et qui ne nous sont appréhendables que par leurs manifestations. C’est bien souvent ce qui inconsciemment nourrit le complexe qui, nous dit Jung, y plonge ses racines.

Vous dites que fascination, dureté, haine, jalousie sont la marque caractéristique de l’expérience archétypique…

Oui, comme de tout ce qui est de l’ordre de l’extrême en général car l’archétype est une force originelle qui contient une énergie considérable qu’il cherche à transférer à la conscience en vue de notre transformation.

Mais, si l’on s’y plonge sans distance et sans le dialogue nécessaire par l’intermédiaire du moi entre conscient et inconscient, si l’on prend l’invitation de l’inconscient collectif au premier degré et sans une juste distance, ce processus peut dégénérer en un grave danger d’inflation, voire de décompensation psychotique.

Vous évoquez les difficultés liées à la transformation et les sacrifices qu’elle impose…

C’est exactement là où se situe le vrai danger. Lorsqu’on se laisse fasciner et donc envahir par la représentation archétypique qui fait soudain irruption de l’inconscient collectif, qu’elle soit positive ou négative, sans la mettre en relation avec ce qui, en nous, face à ce qui se présente, doit être « sacrifié » comme le dit Jung. Car on ne peut aller de l’avant, vers une véritable transformation, sans accepter de renoncer à celui ou à celle que nous nous imaginions être jusqu’alors.

Laisser advenir, considérer et se confronter avec, sont au cœur de l’approche jungienne de l’inconscient …

Oui, ce sont les trois fameux verbes qui articulent et donnent du sens à toute analyse jungienne digne de ce nom. C’est-à-dire accueillir simplement ce qui vient de l’inconscient sans chercher à l’interpréter, puis observer ce que cela nous veut, quel « sens » cela peut-il bien avoir pour nous à ce moment précis, et enfin oser s’y confronter au risque d’en mourir à soi-même.

Vous indiquez qu’il ne faut pas se laisser posséder par la lumière de l’inconscient et du soi qui aveugle …

Oui, c’est ce que j’ai essayé d’expliquer. Les représentations archétypiques lorsqu’elles se présentent à nous peuvent faire l’effet d’un choc psychique qui nous emporte et nous met dans une position dangereuse de déséquilibre.

Il faut, à la fois, savoir les regarder en face mais aussi résister à la fascination que souvent elles exercent et qui peut être aveuglante, en dialoguant avec elles tout en gardant un moi conscient et en alerte.

La rencontre avec soi-même passe par la rencontre avec l’Autre …

Ce n’est que lorsqu’on s’est rencontré soi-même, c’est-à-dire qu’on a su rencontrer l’autre en soi, inconnu du moi conscient, sans projeter sur un autre tout ce que nous voudrions être ou refusons d’être, que l’on peut vraiment rencontrer l’autre à l’extérieur de soi.

Vous soulignez que les images de l’inconscient sont une richesse immense qui nous habite …

C’est certain, car elles sont le socle indispensable à la création prise dans son sens le plus large. Que ce soit l’auto-engendrement de soi-même, toute œuvre originale, littéraire, scientifique ou autre, et, bien sûr, toute création artistique.

Nous vous remercions, vos réponses sont une invitation à la lecture de votre ouvrage !

Janvier 2021

Lire l’entretien de présentation de son livre 100 % Jung.

Viviane Thibaudier
Ancienne présidente de la Société Française de Psychologie Analytique (SFPA), Viviane Thibaudier a dirigé pendant plus de 10 ans l’Institut C.G. Jung de Paris.


Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page