cgjung.net

Rechercher sur le site Espace Francophone Jungien e
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

cgjung.net menu

Une et multiple, la femme selon C.G. Jung 5/5
par Rolande Biès

Interprétation psychologique d'une image pieuse

La Vierge Marie entourée du soleil et la luneQue voit-on au premier coup d'œil sur cette image du XVIIe siècle (Prinz, Altorientalische Symbolik) ? La Vierge Marie entourée du soleil (le jour = le conscient) et la lune (la nuit = l'inconscient). Ses pieds sont posés sur la lune : l'inconscient nocturne qui se manifeste dans nos rêves.

A gauche, l'angelot montre le soleil ; à droite, l'autre angelot montre la lune, de façon à indiquer combien il nous est nécessaire de nous occuper de ces deux mondes afin de devenir de plus en plus conscient de ce que nous sommes.

A gauche, deux autres angelots tiennent des fleurs : récompense d'une prise de conscience. A droite, l'homme tient un miroir, symbole de narcissisme et reflet de l'individu tel qu'il est dans sa profondeur. Si l'homme accepte la souffrance, l'âme se transformera en un miroir et les pouvoirs divins s'y réfléchiront. En bas, un autre tient une peau de bête qu'il nous est demandé d'abandonner, tout en veillant à nous en souvenir, car notre corps est là, indispensable à nos prises de conscience.

Le bas de l'image en révèle l'aspect ésotérique : la Vierge est entourée en bas (donc dans l'humilité) du jardin clos quadrangulaire (l'étude des quatre fonctions), du temple rond : côté sacré de la totalité de l'être humain, de la tour : besoin et nécessité des moments de solitude, de la porte qu'il nous faut pousser (souvent avec l'aide d'une personne dont le niveau de conscience sera plus élevé que le nôtre), du puits (qui nous incite à descendre dans notre profondeur), de la fontaine de vie qui coule en nous jour et nuit en nous offrant mille occasions de nous connaître mieux, souvent grâce aux épreuves.

Le palmier se dresse en tant qu'Arbre de vie, de victoire (sous forme de palme), symbole de résurrection (voir Apocalypse). Le moindre souffle de vent fait se balancer la palme comme on berce un enfant. Quant au cyprès, autre Arbre de vie toujours vert, planté au cimetière, il parle de résurrection.

Page 1  | Page 2  |  Page 3  |  Page 4  |  Page 5

Vous pouvez télécharger le texte complet au format pdf pour impression.
Taille du fichier : 295 Ko
Rolande Biès - Août 2002

 

Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien - cgjung.net

Séminaires de formation

Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Marie-Louise von Franz
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 Haut de page