Rechercher sur cgjung.net Espace Francophone Jungien
Accueil    C.G. jung    Son oeuvre    Articles    Séminaires    Ressources    Livre Rouge    Sites jungiens    Contact

Espace Francophone Jungien menu

Les Cahiers noirs – The Black books – C.G. Jung

Les fac-similés des Cahiers noirs (Black books) de C.G. Jung, accompagnés d’une traduction et d’une présentation en langue anglaise, sont disponibles depuis octobre 2020. 

Pour l’heure, l’édition de ces 7 volumes, traduits en français, n’est pas annoncée.

Confrontation avec l’inconscient

Jung s’est livré dès le 12 novembre 1913 à une auto expérimentation qu’il a nommée « confrontation avec son âme » ou « confrontation avec l’inconscient ». Il s’est directement adressé à son âme et a soigneusement consigné les échanges qui ont eu lieu dans des cahiers. Leur couverture est de couleur noire, à l’exception du premier qui est de couleur marron, d’où l’expression Cahiers noirs.

Il découvre plus tardivement, au moment où il étudie l’alchimie, que cette technique était déjà pratiquée et, à son tour, il différencie l’Imagination active de l’imagination la plus commune, dite passive.  

Ces cahiers ne constituent pas des journaux intimes, au sens courant du terme, car seule la confrontation de Jung à son inconscient y figure.

Des Cahiers noirs au Livre rouge

Les échanges de 1913 à 1916 constituent les brouillons du Liber Novus. C.G. Jung finit par les calligraphier en y ajoutant de nombreuses peintures : c’est la première pierre du Livre rouge.

Les Cahiers noirs sont personnels et expérimentaux. De son côté, le Livre rouge est destiné à être lu par d’autres et dans les différentes épreuves Jung s’adresse à « Mes amis ». Le Livre rouge fait l’objet d’une élaboration toujours fidèle aux faits consignés dans les Cahiers noirs et respectant leur chronologie. A la différence des Cahiers noirs, le Livre rouge est richement illustré et de nombreuses réflexions s’y ajoutent. 

Sonu Shamdasani estime qu’environ 50 % du contenu du Livre rouge provient des Cahiers noirsCahiers noirs et Livre rouge n’ont pas la même finalité et ceci explique qu’ils ont leur vie propre et que, de manière discontinue, les Cahiers noirs jouent un rôle important dans la vie de Jung jusqu’en 1932.

L’édition des Cahiers noirs

C’est dans le cadre de la Foundation of the Works of C.G. Jung et sous la direction de Sonu Shamdasani que cette édition a été réalisée, dans le prolongement de l’édition du Livre rouge.

Martin Liebscher, John Peck et Sonu Shamdasani ont assuré la traduction de l’ensemble.

Les 7 volumes sont livrés dans un coffret :

  • Le premier comprend l’introduction, les notes d’édition, les conventions de traduction, un index général et en annexe une série d’images dont la plupart figurent dans le Livre rouge.
  • Les 6 autres volumes sont les fac-similés des originaux, 6 cahiers au total, à l’échelle 1, et comprennent leur traduction en anglais.

Prix, disponibilité, isbn sur amazon.fr

Sept volumes, 1648 pages au total, près de 8 kg, livrés dans un coffret de 17,5 x 32 x 24 cm

Vous pouvez également consulter la présentation du Livre rouge.


Espace Francophone Jungien - cgjung.net
Espace Francophone Jungien
Menu principal
Page d'accueil
Carl Gustav Jung
Ouvrages de C.G. Jung
Articles et entretiens
Séminaires de formation
Ressources jungiennes
Le Livre Rouge de C.G. Jung
Marie-Louise von Franz
Sites jungiens
Mises à jour du site
Formulaire Contact
Qui sommes nous ?
Rechercher sur le site
Plan du site
Page Facebook
Page Twitter

cgjung.net © 1998 - Haut de page